Influenza aviaire : mesures de prévention

> Retour à la liste

ALERTE SANITAIRE

Depuis la détection du virus influenza Aviaire Hautement Pathogène (IAHP) au mois de septembre 2021, sur trois basse-cours en France, le nombre de cas dans la faune sauvage ne cesse de croître en Europe.

L’accélération de la dynamique d’infection accentue le risque d’introduction du virus IAHP, en France, via les couloirs de migration actuellement empruntés par les oiseaux sauvages. Face à cette situation, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a placé l’ensemble du territoire métropolitain en risque « élevé ».

Des mesures de prévention sont ainsi rendues obligatoires dans toutes les communes :

-claustration des volailles (ou autres oiseaux captifs) ou protection des élevages par un filet ;

-interdiction de rassemblement d’oiseaux (concours ou expositions) sauf dérogations accordées par la Direction Départementale de Protection des Populations (DDPP) pour les oiseaux élevés en volière. En particulier, sur les marchés, l’accès est limité à un seul vendeur de volailles vivantes ; 

-interdiction des transports et lâchers de gibiers à plumes, sauf dérogations accordées par la DDPP ;

-interdiction de transport et d’utilisation d’appelants sauf dérogations prévues réglementairement.

D’autre part, les détenteurs non commerciaux de volailles et autres oiseaux captifs doivent se déclarer en mairie.
Enfin, toute découverte d’oiseaux morts sur la commune (canards, cygnes, etc.) doit être transmise à l’Office Français de la Biodiversité (OFB) au 02 97 47 02 83 (y compris le week-end).

Le virus actuellement en circulation chez les oiseaux sauvages n'est pas transmissible à l'homme.

Nous vous invitons à télécharger ci-contre la fiche explicative détaillée et, si vous êtes détenteur de volailles, un formulaire Cerfa est disponible en téléchargement à remplir et à envoyer à la mairie.