Ne rien jeter : ici commence la mer

> Retour à la liste

Urbanisme et cadre de vie

Soucieuse de préserver la qualité de l’eau, la municipalité lance une campagne de sensibilisation et de responsabilisation du public en installant des plaques de céramique arborant le message « Ici commence la mer » à proximité des grilles de récupération d’eaux pluviales. Objectif : rappeler aux usagers que l’abandon de déchets dans ces grilles n’est pas un geste anodin : ces déchets finissent par se retrouver dans la mer et par impacter durablement le littoral ; les inciter à adopter des gestes simples pour préserver la qualité de l’eau, enjeu aussi bien sanitaire (pêche à pied), qu’économique (ostréiculture, thalassothérapie) et touristique (baignade).

Les avaloirs ne sont pas des poubelles

Carnac dispose, sur son territoire, d’environ 50 km de réseaux d’eaux pluviales et de près de 500 grilles et avaloirs, gérés par la commune, qui constituent de véritables portes d’entrée sur le littoral. Quand on sait qu’un mégot peut contaminer jusqu’à 500 litres d’eau et mettre 5 ans pour se désagréger en mer et que près de 80% des déchets retrouvés en mer sont terrestres, sous-estimer l’impact d’un mégot ou déchet déposé dans les avaloirs d’eaux pluviales peut avoir des répercussions non négligeables et difficilement réparables, sur le long terme, sur la qualité de l’eau de mer. Mieux vaut donc jeter dans des poubelles ses déchets.

Un équipement progressif de l’ensemble du territoire

Une centaine de plaques ont été commandées cette année. Elles commenceront à être installées à compter de la fin du mois de mai. Le message sera orienté côté piétons. Installées d’abord sur les sites de la commune récemment refaits (boulevard de la Plage, bourg), ces plaques ont vocation, à terme, à être présentes à proximité de chaque grille d’eaux pluviales du territoire communal. Coût unitaire de chaque plaque : environ 100 euros TTC.