STATIONNEMENT PAYANT : du 15 juin au 15 septembre

> Retour à la liste

Autre

Comme chaque année, le stationnement payant entre en vigueur sur Carnac du 15 juin au 15 septembre. Surveillez le marquage au sol et la présence des horodateurs ! En cas de défaut de paiement, le montant de la redevance peut s'élever à 35 euros.

Depuis le 1Er janvier 2018, la loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles (MAPTAM) du 27 janvier 2014 est entrée en vigueur. Désormais, le défaut de paiement du stationnement sur la voirie est passible, sur le territoire de Carnac, d’un forfait de post-stationnement (FPS) d’un montant de 35 euros maximum.

LE FPS ne relève pas du Code pénal

Le stationnement payant est désormais considéré comme une modalité d’occupation du domaine public. Le montant de la redevance est fixé par délibération en Conseil municipal. En cas de défaut de paiement, l’usager encourt, non plus une amende mais une redevance (ou FPS) de 35 euros maximum.

Une redevance pouvant être minorée

L’automobiliste peut bénéficier d’une minoration du montant de sa redevance s’il la règle dans les 72 heures via l’horodateur. Celle-ci passe alors de 35 à 20 euros. À ce montant, le cas échéant, la somme déjà versée par l’usager sera également soustraite (dans le cas d’une insuffisance de paiement, par exemple, la somme déjà versée par l’automobiliste est soustraite à la somme des 20 euros).

Caractéristiques du stationnement payant à Carnac

Le stationnement payant à Carnac  ne représente que 10% du parc total. Effectif du 15 juin au 15 septembre, de 9h à 19h, il est identifiable par un panneau à l’entrée de la zone, un marquage au sol en blanc indiquant « payant » et des horodateurs à proximité.

Les tarifs 2018 de stationnement restent identiques à ceux de 2017. L’automobiliste bénéficie d’une demi-heure gratuite par jour sur l’ensemble du parc payant de la commune. Quelle que soit la durée de son stationnement, celui-ci doit, dès son arrivée, utiliser l’horodateur pour entrer l’immatriculation de son véhicule -même pour la demi-heure gratuite-.

Cette réforme du stationnement, appelée décentralisation ou dépénalisation du stationnement payant, vise à favoriser une meilleure fréquence de rotation des véhicules.

Téléchargez à droite de cet écran le GUIDE DU STATIONNEMENT 2018