Lutte contre la faune nuisible : l’affaire de tous

> Retour à la liste

Citoyenneté, Environnement & cadre de vie

En partenariat avec la FDGDON (Fédération Départementale des Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles), syndicat professionnel agricole, Carnac limite la prolifération des taupes, ragondins, chenilles processionnaires et frelons asiatiques, potentiellement nuisibles à l’Homme, aux cultures, végétaux et produits végétaux. Chacun, à son niveau, est invité à contribuer à cette lutte. Des actions concrètes peuvent être mises en place. Un agenda synthétique, téléchargeable à droite de cet écran, vous résume l'ensemble des actions à mener tout au long de l'année.

Lutte contre le frelon asiatique

Arrivé accidentellement en France en 2004, le Frelon Asiatique (Vespa velutina nigrithorax) a colonisé en quelques années la quasi-totalité du territoire français, y compris le département du Morbihan, touché depuis 2011.

Le frelon s’avère être un danger :
-pour l’homme lors de l’approche du nid (< 5 m), surtout quand celui-ci est relativement bas (< 5 m : arbuste, haie, broussaille…), lors d’opérations de taillage, de débroussaillage et lors de travaux d’élagage ou dans les vergers. La FDGDON a dénombré ainsi, en 2017, un nombre encore conséquent d’accidents chez les particuliers, paysagistes et élagueurs. Les attaques sont souvent collectives et virulentes. 
-pour l’environnement, les insectes pollinisateurs dont les abeilles. L’Etat, par une Note de Service du 10 Mai 2013 (DGAL/SDSPA/N2013-8082), recommande des actions de surveillance, de prévention et de lutte à mettre en œuvre dans les départements afin de limiter la prédation par le Frelon Asiatique dans les ruchers.

>La Ville, aux côtés de la FDGDON du Morbihan, invite chaque année au printemps les Carnacois à installer des pièges pour capturer les fondatrices qui, à compter du mois de mars, débutent la construction de leur nid.
>En cas de découverte d’un nid de frelons asiatiques, son signalement doit être effectué en Mairie afin qu’un référent vienne constater son existence et donner la marche à suivre pour sa destruction.

Accédez à droite de cet écran :
-à une présentation du frelon asiatique pour savoir comment le différencier des autres frelons, connaître son cycle de reproduction etc
-à un tutoriel pour confectionner un piège sélectif à frelons asiatiques

Lutte contre les taupes

Les taupes sont des mammifères insectivores qui ont la particularité de creuser des galeries souterraines et de faire des taupinières. Elles génèrent des dégâts aux activités agricoles (dégradation du matériel de fauche, altération de la qualité du lait…) et aux espaces verts (dégâts sur le matériel de tonte, impact esthétique…). La FDGDON propose des sessions collectives de formation aux techniques de piégeage. Ces sessions gratuites sont proposées sur une demi-journée et s’adressent à tout public.Les inscriptions se font toute l’année en mairie ou via le site internet de la commune www.carnac.fr
Deux semaines avant la session de formation, les personnes sont averties par courrier de la date et du lieu de formation. Plus le nombre d’inscrits est important sur un territoire, plus la formation aura de chances de se tenir sur ce territoire. 
Accédez à droite de cet écran au formulaire d'inscription.

Lutte contre les ragondins

Le Ragondin, gros rongeur, est un animal nuisible, accusé en particulier de transmission de maladies telles que la douve du foie ou la leptospirose (transmissible à l’homme et à l’animal, cette maladie est en nette augmentation ces trois dernières années : près de 600 cas de transmission à l’homme ont été recensés par l’ARS. 20% des ragondins seraient en effet porteurs de cette bactérie dans leurs urines), de fragilisation des fondations d’ouvrages hydrauliques par le réseau de galeries... Une campagne de lutte contre ce nuisible est menée chaque année en partenariat avec la FDGDON. Espèce invasive, introduite en France depuis le continent américain à des fins d’élevage, le ragondin ne dispose pas de prédateurs naturels sur nos territoires.
C’est pourquoi des piégeurs bénévoles agissent, notamment sur les milieux aquatiques, dans le cadre d’une mission d’intérêt public, afin de préserver la santé publique et l’équilibre environnemental.
Un Arrêté Ministériel en date du 6 Avril 2007 classe le ragondin comme animal nuisible et la lutte est obligatoire au titre de la protection des végétaux. A ce titre, un Arrêté Préfectoral prescrivant la lutte obligatoire contre cette espèce mais également contre celle du rat musqué , existe dans le Morbihan (26 Mars 2013). À Carnac, deux agents du CTM assurent le piégeage sélectif dans les espaces publics. 
>Le public ne doit pas toucher aux pièges sélectifs installés par les bénévoles.
>La présence de ces espèces doit être signalée en Mairie. Des pièges sélectifs seront installés dans les endroits identifiés.
>Les personnes souhaitant participer bénévolement au piégeage des ragondins, peuvent s’adresser au Centre Technique municipal au 02 97 52 79 82. Une formation préalable leur sera donnée.

Lutte contre les chenilles processionnaires  

En libérant dans l’air une grande quantité de poils urticants, les chenilles processionnaires du pin et du chêne peuvent être à l’origine de réactions allergiques parfois graves et générer ainsi la défoliation des chênes. Afin de détruire ces parasites, la Ville, en partenariat avec le FDGDON, lance une campagne de lutte biologique. Si les demandes de lutte biologique contre la chenille processionnaire du pin se font entre le 15 juillet et le 31 août de chaque année, celles relatives au chêne s’effectuent avant le 31 mars en Mairie, via un formulaire également téléchargeable à droite de cet écran.